vendredi 21 novembre 2014

CARESSE


Caresse du vent, sur mon épaule dénudée,
Trouble des sens, en mon cœur inondé.
Odeur subtile qui sur ma peau vacille,
J’aime la nature qui me rend si fragile.

Gestes charnels, amoureuse je suis,
Confidentiels, les mots que tu me dis.
Lueurs du ciel qui éclaboussent ma vue,
J’aime ton regard, dans lui je me sens nue.

Majestueuse et troublante jeunesse,
Fougueux tourments qui obsèdent et qui blessent.
Amour passion dévorant d’allégresse,
J’aime ton empreinte même si parfois blesse.

Circonstanciées, réflexions ainsi faites,
Magistralement, dernier souffle du vent,
Amalgame d’amour, de plaisir et d’effroi,
J’aime l’amour et dans tous ses états.


 Marie 21/11/2014

Aucun commentaire: