mercredi 1 juin 2016

NOSTALGIE D'UNE NUIT




Comme un océan,
Tu m’as emporté dans tes vagues
Au creux d’un lit serti d’étoiles
On s’est aimés.

Un vent de désir
Anima  nos corps déjà brûlants
Aux  jeux interdits
On s’est aimés.

Corps à corps, cœur à cœur,
Un seul cri pas de douleur
Dans cette chambre si jolie
On s’est aimés.

Nos baisers fougueux
Resteront gravés dans le temps,
Car dans ces draps blancs
On s’est aimés.

Tes seins de velours
Ta bouche gourmande d’amour,
Me rendent aujourd’hui nostalgique,
On s’est aimés.

J’aimerais retrouver
Les délices auxquels j’ai goûté
Car cette nuit-là
… Je t’ai aimée.

Marie PREVOST


Aucun commentaire: